Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

a1000mains

  • Le tadelakt : maçonnerie d'art

    suite de notre série sur les enduits d'art , les stucs.

    le tadelakt est employé pour les finitions luxueuses, son origine est populaire. Il servait à recouvrir les surfaces afin de les rendre étanches.

    tadelak.JPGOn retrouve cette technique de revêtement mural, utilisée dans plusieurs civilisations antiques, au Maroc où l’on s’en servait pour les salles d’eau, les hammams et les sols intérieurs.

    Il a la particularité d’être «caressé » au galet et «massé » au savon noir. Son aspect doux et fin avec des ondulations dues au travail du galet, et son étanchéité, qui permet de l’utiliser jusqu’à en faire des baignoires ou des lavabos, lui confèrent le statut de roi des enduits décoratifs

    Voir   sur ce blog la rubrique Déco, les différents enduits en maçonnerie d'art

     

     

  • enduits d'art : stucs Marmorino, graffito, stucco

     

    Les enduits à la chaux requièrent un véritable savoir-faire. Leur utilisation date de l’antiquité. Ces enduits d'art sont parfaitement lissés, polis et parfois peints "a fresco" (pigments intégrés au pinceau dans l’enduit encore frais).


    Voici une description de trois d’entre eux.

    • Le stuc Marmorino fait partie de l’histoire. C’est François Ier qui l’introduit en France au château de Fontainebleau, puis Louis XIV à Versailles. C’est certainement l’une des plus belles finitions qui soit. Son poli final est inimitable. Le principe du marmorino est une succession d’enduit de chaux ayant une charge de granulométrie de plus en plus fine. stucco.JPGLa chaux grasse est traditionnellement utilisée, ainsi que la brique pilée et la poudre de marbre impalpable. Pour les enduits fins de Marmorino la chaux grasse est souvent tamisée, et la coloration forte est obtenue en peignant l’enduit "a fresco".  Un fois ciré, le Marmorino peut être très proche du Tadelakt.

     

     

     

    • Le  graffito est une technique issue de la fresque. Un pigment différent est mélangé à la dernière couche de mortier. Lorsque celle-ci est presque sèche, on gratte un motif (méthode du poncif) pour laisser apparaître la couche inférieure.

     

    •  Le stucco : La composition de ces enduits n’a guère changé depuis l’antiquité. La chaux et le plâtre sont les liants de base, et les charges varient selon le type souhaité. Après une période de gloire (baroque) et de déclin (années 50), le stuc revient au goût du jour au début de ce siècle de par les nombreuses possibilités esthétiques et le rendu discrètement marbré qu’il implique.

     

  • Décoration de mariage : Vert tissu au metre

    Le vert est une couleur froide et neutre, il s’associe à presque toutes les couleurs du cercle chromatique. Vous pouvez optez pour un ton sur ton en déclinant la couleur verte en dégradé, genre tissu au mètre. A moins que vous préféreriez l’associer à deux ou trois couleurs.

    Si vous l’associez à des teintes chaudes (rouge, orange, jaune) et tissus, il vous donnera une réception pleine de peps, idéal pour un thème de mariage rétro/vintage, Années 60, Gourmand mais aussi Champêtre.

    Associé au bois, aux tissus blanc, au violet, au mauve, au bordeaux ou au bleu il créera une atmosphère romantique et tendre, pour un thème de mariage Ecologie, Garden Party, Champêtre, Vendange, Printemps, Automnel, Bohème, Zen, Provence, Printemps.

    Présente tout autour de vous dès les prémices du printemps, la couleur verte vous invite à un mariage végétal, tout en naturel.

    Pour un thème de mariage Campagne, Bohème, Zen, Automnal, Romantique, Provence, Printemps,  Ecologique ou encore Garden Party, disposez des cageots, des chaises et des lampions verts en décoration de salle. Créez une arche de verdure, des couronnes de fleurs, accessoirisez par une branche de gui par exemple, des pompons, des rubans pour un arbre à vœux, une fontaine avec des fleurs de lotus dedans, des poufs dans un coin du parc pour un esprit un peu lounge zen : utilisez du tissu au mètre commandé sur Internet http://www.sodintex.com/fr/tissus-au-metre/ pour les y reposer.. Placez des fruits ou des légumes en guise de marque place et plan de table, ou simplement des mini arbres et arbustes. Offrez des confitures en cadeaux d’invités.

    Vous pouvez même surprendre les gourmands par une animation culinaire très visuelle : des macarons au citron vert, des smoothies à la menthe, des glaces à la pomme, à l’avocat ou à la verveine, etc.

    vert.JPGPour un thème de mariage pop, Années 50, le vert se fait plus vif. Il se décline en nuances métalliques, en résine et plexiglas, des meubles gonflables, des décors kaléidoscopiques, à motifs floraux ou géométriques. Des étagères cubes en guise de plan de table, Si vous êtes en extérieur créez un plafond de verdure au dessus du lieu de réception : placez des guirlandes végétales et fixez-les sur un filet. Laissez pendre des disques vinyles pour une touche pop. A moins que vous ne préféreriez des parapluies renversés. Des tabourets Tam-Tam ou des chaises design pour placer vos invités.

     

  • Une chambre avant-après

     

    Exit l’ancien salon-télé qui donnait sur la cuisine. Pour abriter la nouvelle histoire de B. et Fr, il fallait une chambre, une vraie, dans laquelle ils pourraient se retrouver, en toute tranquillité.

    Une cloison est posée pour créer l’intimité. Pas question pour B. de se séparer de sa commode ancienne, chinée au Japon ,ni de son piano noir. Autour de ces deux meubles imposants, il restait à imaginer une déco douce et chaleureuse…

    Oser la touche féminine en apportant couleurs et matières : le choix s’arrête sur un rose profond, au toucher velouté, rehaussé de tissus confortables (laine et boutis), vivants, colorés. Une invitation au voyage, sans surcharge !

    chambreavant.jpg

     

    Avant.

    Une cloison, montée entre la cuisine et l’ancien salon-télé, a permis de créer une nouvelle chambre

     

     

     

    Après.

    Mobilier et bibelots insufflent de l'exotisme la pièce. Les motifs géométriques des tissus posent une note plus masculine.

     

  • Le Stuc au plâtre - enduits d'art

     

    C’est l’imitation parfaite du marbre.

    Le stuc dont la recette est gardée secrète par les stucateurs, contribuant malheureusement à l’extinction pur et simple de cette superbe finition.

    Ce stuc s’est développé principalement en France, en Italie, en Angleterre et en Allemagne. Son coût à l’époque était inférieur au véritable marbre et remplaçait certaines pièces impossibles à réaliser en véritable marbre.

    Les stucateurs italiens imitèrent parfaitement, avec cette technique, les véritables marqueteries de pierres dures et de marbres. Ces marqueteries complexes sont, même pour un œil de connaisseur, difficile à distinguer d‘un véritable travail de marbrier.

    Des objets, des plateaux de table peuvent être réalisés avec cette technique. Au début du siècle, les stucateurs firent de très grandes surfaces murales en stuc marbre ainsi que des éléments architecturaux complexes (colonnes, chapiteaux).