Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

a1000mains

  • Rénover une lanterne avec une patine bronze médaille : préparation

    Cette patine s'applique sur des objets en métal. Après avoir appliqué un anti-rouille et nettoyé la lanterne, vous peignez ses verres à la peinture spécial vitrail. Puis vous les cuisez. Ce sont ensuite trois glacis successifs, pochés au pinceau, qui vont créer un effet patiné. Vous pouvez terminer en appliquant un vernis protecteur

    1. Préparer la structure de la lanterne

    Démontage Sécurité : prendre toutes les précautions d’usage si vous devez démonter une lanterne électrifiée.

    • Déposez la lanterne sur une pile de vieux journaux pour pouvoir la démonter.

    • Appliquez du dégrippant sur chaque fixation.

    • N’essayez pas de forcer des vis ou des fixations sur un métal fragile, vous risqueriez de tout arracher.

    • Soyez généreux en produit et imbibez chaque vis.

    • Laissez agir plusieurs minutes.

    • Essayez de dévisser en tapotant au besoin. Généralement, les vis s’ôtent assez facilement. Si ce n’est pas le cas, percez la vis et/ou coupez-la avec une pince coupante.

    • Réservez les vis si elles sont utilisables.

    • Faites-les tremper dans de l’antirouille.

    • Démontez tout ce qui peut l’être. Attention aux arêtes des vitres qui, bien souvent, sont coupantes.

    • Emballez provisoirement les vitres dans du journal pour ne pas les casser.


    lanterne.JPGDémontez la lanterne.

    Nettoyage

    Enfilez les gants et brossez vigoureusement toutes les parties de la lanterne. Sur une lanterne abîmée par manque d’entretien, insistez aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

    • Dépoussiérez soigneusement et appliquez généreusement de l’antirouille avec un vieux pinceau.

    • Là encore, faites aussi bien l’intérieur que l’extérieur et imprégnez bien le métal.

    • Nettoyez les outils, le pinceau et les récipients à l’eau claire et savonneuse.

    • Laissez sécher une nuit.


     

     

  • Pourquoi vendre un bien immobilier en viager ?

    maison-viager-perpignan-66.JPGOn s'interroge à mettre la maison en viager. pas évident car c'est une maison à laquelle on est attachés et la perspective d'une finalité est peu joyeuse.

    Le viager existe depuis l’antiquité et rencontre un réel engouement depuis quelques années au niveau du viager occupé : il n'y a qu'à voir les annonces de viager à Perpignan et en Occitanie...
    Il permet en effet de transformer la valeur patrimoniale de la maison que l’on habite et que l’on souhaite conserver jusqu’à la fin de ses jours, en rente viagère complétant la pension de retraite et bénéficiant d’un régime fiscale très avantageux (imposition limitée à 30% du revenu après 70 ans, prise en charge de la taxe foncière par l’acquéreur).

    La rente est indexée sur l’évolution du coût de la vie, et peut être substantiellement majorée en cas d’abandon librement décidé du droit d’usage et d’habitation, permettant ainsi la prise en charge des frais de séjour en maison médicalisée.


    Le paiement de la rente par le débit-rentier au profit du crédit-rentier est garanti par une inscription d’hypothèque de 1er rang à son profit. Si le débiteur venait à ne plus verser la rente, le créancier pourrait récupérer l’entière propriété du bien, tout en conservant les sommes encaissées, puis revendre à nouveau en viager.

     

     

     

  • Tuto : Fabriquer une étagère murale en bois - Tracer et scier

    Tracer et scier les différents éléments

    Mesurer les dimensions de vos planches

    Scier les éléments de l’étagère

    • Posez votre planche sur l’établi, et mesurez le premier élément, peu importe lequel.

    • Tracez un trait au crayon et aidez vous de l’équerre pour que le trait soit d’équerre (voir photo 1).

    • Fixez solidement votre planche sur l’établi à l’aide d’un serre-joint en fin de course de sciage.

    • Avec votre scie sauteuse munie d’une lame de scie à bois, sciez sans précipitation et sans forcer, juste à l’extérieur du trait de crayon.

    • Vérifiez que tout est bien maintenu, que votre lame se place exactement à l’endroit prévu, et débitez votre premier élément.

     

    etagere-murale.JPGConseils pour scier correctement

    > Si vous avez du mal à scier parfaitement en ligne, utilisez un guide de coupe (un tasseau parfaitement droit, ou une règle de métal, posée derrière votre guide de scie sauteuse, fera l’affaire).
    > Lorsque vous arrivez en fin de coupe, pensez à maintenir la partie coupée, sinon vous risquez  d’arracher le bout de la planche sur sa face inférieure.

     

    • Avec du papier de verre n°3, poncez la partie coupée, sans insister, juste pour ébarber la surface.

    • Passez ensuite au n°2 pour fignoler. Le ponçage final se fera quand tout sera monté (voir photo 2).

    • Mesurez, tracez et sciez ainsi tous vos éléments

     

    1. Traçage des coupes.
    2. Passez le papier de verre sur la tranche.
  • dessiner vos plans de salle de bain

    A partir de la liste de vos besoins, vous serez capable de déterminer les appareils sanitaires et les meubles dont vous aurez besoin. Le choix de la pièce, son emplacement, la plomberie existante ou non, vous guideront également dans l’élaboration du plan de salle de bain.

    plans-salle-de-bain.JPG

    • Prenez une feuille de papier quadrillé, ou millimetré et

    • Utilisez une echelle 1/15 ou 1/20.  

    • Dans le cas d'une rénovation, les arrivées d’eau et les colonnes d’évacuation existantes vous indiqueront où placer les sanitaires (la baignoire, la douche, le lavabo, les WC

    • Consultez les catalogues des fabricants : les dimensions des meubles et appareils sanitaires sont toujours précisées.

    • Gardez à l’esprit que vous avez besoin de place pour bouger, circuler, ouvrir les portes. On compte à minima un espace de 15 cm de chaque coté d’un lavabo, 70 cm devant une douche ou une baignoire, un wc…

    • Marquez les séparations entre les différentes fonctions de la salle de bain par des paravents, des demi-cloisons, des meubles cloisons...

    • Consultez également la rubrique  "plan de salle de bain", dans laquelle vous trouverez des plans que vous pourrez adapter à vos contraintes !

  • Poser un parquet flottant

    La pose flottante qualifie un parquet mince simplement posé sur le sol, sans fixation. Désolidarisé du sol porteur, le parquet « flotte » ! En fait, les lames sont emboîtées entre elles, sans colle, par simple basculement. Ce système de parquet encliqueté a le double avantage d'être simple à poser et démontable. Vous pouvez l'installer en quelques heures chez vous.

    1. Préparer la pose

    parquet.JPGLe sol doit être plan, propre et sec.

    • S’il y a des différences de niveau de 5 mm sur 2 m linéaire (ou 2 mm sur 1 m), le sol n’est plus considéré comme plan. N’hésitez pas à ragréer avec un enduit auto-lissant. Attendez alors quinze jours par centimètre d’épaisseur avant de poser votre parquet.

    • Si la pièce se trouve au rez-de-chaussée sur terre plein ou au-dessus d’une cave, posez un film polyane avant la sous-couche. Une manière d’éviter les remontées d’humidité.

    • Nettoyez le sol en enlevant les taches de colle et la poussière.

    Si une moquette est déjà posée sur le sol, il est recommandé de la supprimer avant la pose du parquet.

     

    Posez une sous-couche isolante

    • Disposez les lés de sous-couche (mousse de polyéthylène), perpendiculairement au sens de pose des lames.

    • Scotchez les lés en les faisant se chevaucher de 20 cm. Laissez-les remonter de quelques centimètres le long des murs.

     

    Stockez le parquet et retirez les portes

    • Stockez le parquet dans son emballage d’origine, à température ambiante, pendant au moins 48 heures. Si possible dans la pièce où il va être posé.

    • Pensez à retirer les portes avant la pose. Elles seront rabotées avant leur remise en place, si le parquet posé empêche leur ouverture.

    Il est impératif de poser une sous-couche avant votre parquet.